Diversification

Comment introduire la finger food dans l’alimentation de bébé ?

Si votre nourrisson pouvait déjà parler, il vous dirait sans doute : papa, maman, il n’y a pas que les purées et les petits pots dans la vie ! Et il aurait parfaitement raison : dès ses 6 mois, bébé peut commencer à découvrir la « finger food », soit des aliments qu’il va pouvoir manger lui-même avec ses doigts. Très ludique pour le jeune enfant, cette méthode d’alimentation a aussi l’avantage de développer sa motricité fine et d’éveiller ses sens. Vous souhaitez proposer cette expérience à votre bout de chou ? Babybio vous explique quand et comment proposer des recettes finger food à bébé !

Qu’est-ce que la finger food pour bébé ?

N’y voyez rien de compliqué ! Comme son nom anglais l’indique, la finger food désigne simplement la nourriture que l’on peut manger avec ses doigts. Autrement dit, tous les aliments qu’il est possible de mettre à la bouche sans utiliser de couverts ; par extension, l’expression est employée dans l’univers de la puériculture pour nommer le système d’alimentation consistant à se nourrir avec ses mains sans l’aide de papa et de maman. 

Souvent associé à la diversification menée par l’enfant (DME) – son principe étant de laisser le nourrisson manger avec les mains de façon autonome –, le concept de finger food peut aussi très bien être utilisé dans le cadre d’une diversification alimentaire plus classique (ou d’une diversification mixte). 

Pourquoi proposer des recettes finger food à bébé ?

La finger food présente plusieurs avantages pour votre nourrisson : 

  • En lui permettant de manger par lui-même avec ses doigts, la finger food encourage et renforce son autonomie.
  • Avec la finger food, bébé va pouvoir manipuler les aliments que vous lui proposez, reconnaître les différences de texture à l’aide du toucher (mais aussi appréhender les différentes couleurs) et ainsi développer sa motricité fine. Des expérimentations qui vont plus largement contribuer au développement psychomoteur du jeune enfant et à l’éveil de ses sens.
  • Chez le nourrisson, manger avec les doigts procure généralement une grande satisfaction. La finger food est donc souvent perçue comme un moyen plus ludique de manger, et s’avère aussi très conviviale, notamment lorsque papa et maman souhaitent faire participer bébé au repas ou  à l’apéro, par exemple.
  • L’enfant mange à son rythme (puisque c’est lui qui met les aliments à sa bouche), ce qui l’aidera à mieux prendre conscience de sa satiété.  

Quand commencer la finger food avec bébé ?

La finger food ne doit pas être proposée à bébé avant ses 6 mois: avant cette période, le nourrisson n’a pas les capacités nécessaires pour manipuler les aliments et les mastiquer correctement. Au-delà du critère d’âge, plusieurs autres conditions sont requises pour que bébé puisse commencer à manger des menus finger food

  • Votre enfant doit pouvoir manger en se tenant assis dans sa chaise haute (la position doit être parfaitement acquise)
  • Il doit être en mesure d’apporter lui-même les aliments à sa bouche avec ses mains.
  • Il est important que bébé se soit déjà familiarisé avec les purées grossièrement écrasées, et qu’il soit à l’aise avec la consommation de certains aliments présentés en petits morceaux (comme les fruits fondants, par exemple).

Finger food : faut-il attendre les premières dents ? 

Il n’est pas nécessaire que votre enfant ait connu ses premières poussées dentaires pour lui proposer des recettes finger food : à l’âge de 6 mois, sa mâchoire est suffisamment développée pour réussir à sucer les aliments fondants que vous lui proposez. Vers 8/9 mois, sa langue et sa mâchoire seront cette fois-ci assez puissantes pour lui permettre d’écraser les aliments avec son palais et ses gencives. 

En cas de doute quant aux facultés de votre enfant à manger des aliments plus solides avec ses doigts, demandez conseil à votre pédiatre. 

DME, diversification alimentaire classique : quand privilégier la finger food ?

Contrairement à ce que l’on peut penser de prime abord, la finger food n’est pas réservée aux bébés ayant commencé une DME. En effet, rien ne vous empêche de proposer à votre enfant des aliments à déguster avec les doigts lors d’une diversification alimentaire plus classique. Il s’agit même d’une alimentation complémentaire particulièrement intéressante pour lui faire découvrir d’autres manières de manger, rendre plus ludique son apprentissage et contribuer à l’éveil de ses sens

Quels aliments finger food préparer? 

Pour que tout se passe au mieux, la finger food doit être introduite dans l’alimentation de bébé de manière progressive, selon l’âge de bébé et ses capacités de mastication. Lorsque vous sentez qu’il est prêt (se référer aux critères détaillés plus haut), installez-le dans sa chaise haute, et déposez sur sa tablette (ou sur la table) un seul aliment pour commencer. 

Par ailleurs, laissez-le attraper seul l’aliment, ou aidez-le à le saisir s’il n’y parvient pas encore (il doit toutefois être lui-même capable de mettre l’aliment à sa bouche). Après avoir manipulé l’aliment, bébé va le mettre à la bouche, puis le sucer ou le mâchonner selon son âge. Restez bien sûr toujours vigilant quand il mange, mais ne vous faites pas trop d’inquiétudes quant à un risque éventuel d’étouffement : les enfants en bas âge ont des réflexes nauséeux systématiques leur permettant de recracher immédiatement un aliment qui aurait pu rester coincé dans la partie supérieure de la gorge. 

La finger food à 6 mois

Si votre bout de chou vient d’avoir 6 mois, commencez par lui proposer des légumes tendres et non fibreux qu’il pourra facilement prendre avec ses mains et mâchonner – la carotte, le haricot vert ou les tiges de brocoli sont particulièrement faciles à saisir et à mastiquer, mais vous pouvez bien sûr lui proposer d’autres légumes. . 

À cet âge-là, faites cuire les légumes de façon à les rendre fondants, et présentez-les en petits bâtonnets. Quelques jours plus tard, préparez pour bébé de petits morceaux de fruits bien mûrs (cuits au préalable de préférence) – banane, pomme, abricot pour commencer, puis melon, pastèque ou pêche.

Les pommes de terre et les patates douces peuvent également faire partie des premiers aliments finger food à faire découvrir à votre enfant. Préparez-lui par exemple de délicieux bâtonnets s’il est déjà à l’aise avec cette texture, ou découpez de gros morceaux d’aliment qu’il pourra facilement écraser avec sa mâchoire.  

À noter : en matière d’organisation, tout est permis : il est donc tout à fait possible de proposer, dans le même repas, un petit légume (ou un fruit) à manger avec les doigts, puis une purée ou un délicieux petit pot Babybio. Tant que bébé mange en quantité suffisante, libre à vous de varier les textures et les saveurs !

La finger food à 8/9 mois

Vous souhaitez préparer des premiers menus finger food à votre bébé alors qu’il a déjà 8/9 mois ? À cet âge-là, votre enfant peut consommer plusieurs aliments solides (ou semi-solides selon son niveau d’apprentissage de la mastication). En plus des légumes et des fruits, les œufs, la viande et le poisson peuvent être à ce moment-là proposés sous une forme propice à la dégustation avec les doigts. Découvrez sur le blog Babybio toutes les espèces de poissons que bébé peut manger avant ses 1 an

Pour la viande et le poisson, préparez par exemple de délicieuses boulettes faciles à manger (de dimension assez importante pour éviter tout risque de fausse route), ou des croquettes viande/poisson avec pommes de terre et/ou légumes. 

Vers 8/10 mois, vous pouvez proposer une plus grande variété de légumes finger food à bébé. Pensez par exemple aux muffins de légumes, aux bâtonnets de légumes craquants, aux flans de légumes ou, encore plus original, aux cookies de légumes. Les galettes de pommes de terre et les galettes de semoule (façon « harcha » marocaine) sont également idéales pour régaler les papilles d’un bébé de 8/10 mois qui apprécie la finger food.. 

N’oubliez pas non plus l’un des grands classiques de la finger food de grand-mère: le quignon de pain (privilégiez le pain complet) à mâchouiller à l’heure de l’apéritif ou du goûter de bébé ! Pour le goûter ou le dessert, faites aussi plaisir à votre bout de chou avec des petits boudoirs à l’huile essentielle d’orange douce qu’il pourra facilement croquer vers l’âge de 10 mois.

La finger food pour bébé après ses 12 mois

À 12 mois, votre enfant a entamé la diversification alimentaire depuis plusieurs mois, et s’est déjà bien familiarisé avec les aliments en morceaux. Vous pouvez donc varier encore davantage vos recettes finger food, et lui proposer régulièrement de nouvelles découvertes culinaires qu’il se fera un plaisir de manger avec les doigts.

Vous recherchez des idées de finger food pour votre bébé ? Babybio vous propose plusieurs produits gourmands à manger avec les mains lors d’un moment convivial en famille ou à l’heure du repas ou du goûter, comme nos petits biscuits au cacao bio, ou nos petits biscuits à la noisette.

Produits associés