Diversification - 9 mois

Quelle alimentation pour un bébé de 8 à 9 mois ?

À l’âge de 9 mois, bébé a déjà bien entamé la  diversification alimentaire. Durant les mois précédents, il a eu le bonheur de découvrir de nouvelles saveurs par lui-même avec la méthode DME (diversification menée par l’enfant) ou avec l’aide de ses parents : premiers légumes en purée, plusieurs variétés de fruits mixés, les œufs, les féculents, la viande ainsi que certains poissons. La période des 9 mois va annoncer de nouveaux changements : votre bébé va pouvoir se familiariser avec les aliments en petits morceaux (certains enfants ont déjà commencé à 7 ou 8 mois), et découvrir des produits aux saveurs plus prononcées. 

Vous recherchez des conseils pour diversifier l’alimentation de votre bébé de 9 mois ? Des idées de repas gourmands et équilibrés adaptés à cette étape de la diversification ? Le blog Babybio , spécialiste de la diversification alimentaire  répond à toutes vos questions ! 

Alimentation de bébé : quels sont les changements à 9 mois ? 

À 9 mois, bébé entre dans son quatrième trimestre : il s’éveille de jour en jour, a déjà connu ses premières poussées dentaires (ou les connaît à cette période) et s’est habitué à consommer une grande variété d’aliments. Désormais, son alimentation doit se rapprocher de plus en plus de celle des « grands ». La diversification alimentaire se poursuit, et il est temps de lui faire découvrir de nouveaux produits, ainsi que de nouvelles textures. 

Apparition des premiers aliments « en petits morceaux »

Vers 9 mois, bébé a la capacité de mastiquer les aliments. Certains enfants ont déjà pris cette habitude un ou deux mois auparavant, d’autres seront prêts vers 9/10 mois.

Pour commencer en douceur, préparez les repas de bébé sous la forme de petits morceaux très finement découpés, ou de purées grossièrement écrasées (selon les aliments). Privilégiez dans un premier temps les légumes, les pommes de terre et les œufs, en commençant par les légumes les plus tendres comme la carotte, les haricots verts, la courge ou le potiron. 

Quand votre enfant commence à peine à mâchouiller ses premiers aliments, la viande et le poisson doivent encore être légèrement mixés. Peu à peu, il s’habituera à manger des légumes de plus en plus solides (ainsi que des fruits cuits ou bien mûrs), et sera en mesure de manger de nombreux autres aliments en petits morceaux, y compris les viandes, les poissons et les féculents. 

Bon à savoir : même si votre enfant de 9 mois n’a pas eu ses premières dents, il peut tout de même commencer à manger des aliments semi-solides : à son âge, la puissance de sa mâchoire et de sa langue lui permet d’écraser facilement les aliments entre son palais et ses gencives ; restez toutefois toujours vigilant quand vous nourrissez votre enfant.  

Découverte de nouvelles saveurs plus prononcées 

Votre bébé a 9 mois ? Il peut désormais découvrir (et apprécier) des produits aux saveurs plus prononcées. N’hésitez plus à lui faire goûter les champignons, par exemple, le céleri, les choux, les asperges ou encore les dattes. 

Initiation aux aromates et aux épices 

L’âge de 9 mois est aussi le moment idéal pour relever légèrement les repas de bébé (si cela n’a pas déjà été fait). Pour cela, introduisez dans son alimentation des aromates (utilisez de préférence des herbes fraîches) comme le persil, la ciboulette, le basilic, la coriandre ou l’estragon. Vous pouvez aussi lui faire découvrir certaines épices (aussi bénéfiques sur le plan nutritionnel que gustatif) : curry, curcuma, gingembre, noix de muscade, ail… En revanche, ne cuisinez encore jamais ses repas avec du sel. 

Quid de la consommation de lait aux 9 mois de bébé ?

Bien que l’alimentation de bébé soit de plus en plus variée, votre enfant doit impérativement continuer à boire du lait tous les jours (lait maternel et/ou lait infantile, selon ses habitudes de consommation). Pour répondre correctement à ses besoins journaliers, vous devez lui proposer quotidiennement 500 ml de lait maternel ou de lait infantile 2ème âge (soit 2 biberons de 240 ml environ par jour). 

La tétée ou le biberon peut être proposé à bébé au cours de la journée selon ses préférences (le matin et au goûter, par exemple, ou après le repas du midi et avant de se coucher). S’il refuse le biberon, plusieurs astuces peuvent vous permettre de remédier au problème : vous pouvez notamment ajouter dans son biberon des céréales pour y apporter une saveur plus gourmande, ou lui proposer son lait dans un verre adapté, à boire avec une paille, par exemple.

Idées de repas types pour bébé de 8 à 9 mois

Voici un exemple de menu type pour un bébé de 8 à 9 mois, à vous de jouer avec babybio !

Petit déjeuner bébé 8 à 9 mois

Déjeuner bébé 8 à 9 mois

Un exemple de déjeuner bébé pour votre enfant de 8 à 9 mois : 

  • 200 à 250 grammes de purées de légumes, ou de légumes cuits à la vapeur et présentés en petits morceaux bien tendres. Que vous optiez pour une préparation maison ou un petit pot Babybio, n’hésitez pas à mélanger plusieurs légumes, comme dans notre savoureuse jardinière de légumes. Ajoutez 1 à 2 cuillères à café d’huile végétale (colza, olive, noix).
  • 15 à 20 grammes de féculents (boulgour, semoule de blé, riz, pâte, pomme de terre), que vous pouvez intégrer dans la purée de légumes, ou proposer séparément pour que votre enfant distingue bien chaque saveur. Si vous ne souhaitez pas lui redonner des féculents au dîner, prévoyez 30 à 40 grammes de féculents (il s’agit de la portion de féculents recommandée par jour pour un enfant de cet âge-là).
  • 10 grammes de viande ou de poisson (frais ou surgelé, et non pané), à hacher finement, ou à mixer dans la purée selon le repas du jour. Ces sources de protéines peuvent être remplacées par ¼ d’œuf entier (œuf dur). 

OU

  • un plat complet Babybio avec légumes ou légumineuses : nos repas végétariens pour bébé ou féculents et viande/poisson.
  • Pour le dessert, proposez à bébé un petit bout de fromage et/ou une compote ou un fruit frais finement coupé (ou écrasé selon la variété). 

Gouter bébé 8 à 9 mois

Dîner bébé 8 à 9 mois

  • 100 ou 200 grammes de légumes à manger à la cuillère (ou en purée, ou sous forme de soupe si bébé a déjà mangé des morceaux de légumes au déjeuner). Intégrez dans la préparation une noisette de beurre ou une cuillère à café d’huile végétale.
  • Si votre enfant n’a pas eu ses 30/40 grammes de féculents au repas du midi, intégrez 15 à 20 grammes de pommes de terre, polenta ou une autre source de glucides complexes dans son repas du soir

OU

  • un plat complet Babybio avec légumes et féculents, ou un plat aux légumes selon le repas donné au déjeuner.
  • Une tétée, ou un biberon de 120 ml de lait de suite (excepté s’il a déjà bu 240 ml de lait au goûter).
  • Une compote de fruits (en option). 

Les plats pour le repas du midi et le repas du soir Babybio contiennent tous les aliments dont bébé a besoin à ses 9 mois pour son développement (féculents, poissons/viandes, légumes); ils sont préparés avec des produits français de qualité issus de l’agriculture biologique, selon les quantités recommandées pour son âge. 

Quels aliments proposer à son bébé de 9 mois ? 

Comme vu précédemment, votre bébé de 9 mois peut désormais consommer une grande variété d’aliments. Légumes, féculents, viandes, poissons, œufs…Babybio vous aide à faire le plein de bonnes idées pour diversifier l’alimentation de votre nourrisson !

Quels légumes cuisiner à 9 mois ?

Avec les fruits, les légumes sont les premiers aliments que bébé a découvert au début de la diversification. À 9 mois, plus aucune restriction n’est nécessaire. Courgette, aubergine, tomate, concombre, potiron, courge, potimarron, chou-fleur, céleri, endive, brocoli, navet…Laissez parler votre imagination et cuisinez tous les légumes que vous souhaitez. Vous verrez, il vous communiquera rapidement ses préférences, mais aussi les variétés qu’il affectionne moins. 

Côté présentation, vous avez le choix : purées mixées, purées grossièrement écrasées, petits gratins de légumes fondants, légumes cuits à la vapeur…Variez les textures pour attiser la curiosité de bébé et stimuler ses sens!

Vous n’avez pas toujours le temps de cuisiner des légumes? Découvrez les nombreuses purées et préparations Babybio confectionnées avec des légumes cultivés en France selon la stricte réglementation de l’agriculture biologique. Purée de courge violina, savoureuse purée au panais, petits pots de légumes verts de nos régions (haricots verts, petits pois, brocolis)….Grâce à notre offre variée, vous pouvez proposer chaque jour à votre bébé de 9 mois un délicieux repas aux légumes !

Quels féculents et légumineuses pour bébé ?

Votre enfant de 9 mois peut désormais consommer tous types de féculents, ainsi que certaines variétés de légumineuses (avant l’âge de 12 mois, il peut être conseillé, selon les enfants, d’éviter les haricots rouges et les haricots blancs, parfois difficiles à digérer). Servis en morceaux, légèrement écrasés ou mixés, ces produits lui fourniront l’énergie dont il a besoin au quotidien. 

Là encore, pensez à varier les sources de glucides, en alternant entre les féculents plus classiques (pommes de terre, riz, pâte, semoule de blé, polenta) et les céréales ou les légumineuses auxquelles on ne pense pas toujours – quinoa, lentille, lentille corail, pois chiche (préparez les pois chiches en purée ou écrasés). 

Chez Babybio, vous trouverez plusieurs préparations qui associent légumes et féculents (à l’image de nos petits pots pomme de terre & courgette, par exemple), mais aussi des céréales nature pour bébé qui vous aideront à compléter ses repas. Pour le dessert ou le goûter de bébé, utilisez nos délicieuses céréales naturellement sucrées (sans sucres ajoutés) aux fruits, à la vanille ou au cacao. Comme tous les produits Babybio, nos céréales sont confectionnées en France. Elles sont également conformes avec la réglementation biologique. 

Quels fruits pour votre bébé de 9 mois ? 

Pour la santé de votre enfant, notamment pour leur apport en fibres qui facilite le transit intestinal, il est indispensable de lui donner chaque jour des fruits. Que ce soit en compote, ou sous leur forme brute (à cet âge-là, privilégiez toujours les fruits bien mûrs pour faciliter la mastication), vous pouvez choisir une très grande variété de fruits : fruits rouges (fraise, framboise, mûre…), fruits exotiques (kiwi, ananas, banane), pomme, pêche, abricot, prune, orange…

Pour éviter les fausses routes, cuisez les fruits avant de les présenter en petits morceaux à votre bout de chou, ou donnez-lui des petits bouts de fruits très mûrs. Les fruits à coques (amande, noisette, châtaigne) peuvent aussi être introduits en petite quantité dans l’alimentation de bébé (sous forme de purée), en restant vigilant quant à d’éventuelles réactions allergiques (demandez l’avis de votre pédiatre en cas de doute ou d'antécédent familial). 

Babybio a concocté de délicieuses préparations aux fruits spécialement adaptées aux besoins de bébé : Poires de Provence et fraises de notre ferme biologique avec vanille, Pêche & pommes de Nouvelle-Aquitaine…À découvrir en petit pot ou dans un format gourde très facile à transporter!  

Quels produits laitiers donner à un bébé de 9 mois ?

En plus des 500 ml de lait quotidiens, il est important de donner à votre enfant des produits laitiers au cours de la journée. Attention toutefois : à 9 mois, privilégiez les laitages au lait entier, notamment pour pouvoir couvrir l’ensemble de ses besoins journaliers en lipides. Un grand choix de produits s’offre à vous : petit-suisse, yaourt nature, fromage blanc…

Optez pour des laitages non sucrés ni aromatisés, pour ne pas habituer votre enfant au goût du sucre blanc raffiné, et n’hésitez pas à y incorporer de la compote de fruits, ou des petits morceaux de fruits cuits au préalable (ou très mûrs). Babybio vous propose de nombreux desserts lactés pour votre bébé de 9 mois. Découvrez par exemple nos onctueux brassés nature, notre riz au lait à la vanille ou nos brassés poire & cannelle sans sucres ajoutés.

Vers les 9 mois de bébé, vous pouvez aussi lui faire découvrir quelques fromages, en plus du fromage râpé qu’il a déjà commencé à consommer les mois précédents. Commencez par des fromages à pâte molle ; quand il s’est familiarisé avec la texture des aliments plus solides, faites-lui découvrir certains fromages pasteurisés à pâte légèrement plus dure. Privilégiez alors les fromages peu salés comme l’emmental. 

Attention : avant les 5 ans de l’enfant, l’ANSES déconseille fortement les fromages au lait cru, excepté les fromages à pâte pressée cuite (Emmental, Comté, Abondance, Beaufort, Gruyère IGP) – pensez bien sûr toujours à retirer la croûte. 

Quelles viandes pour bébé à 9 mois ?

À l’âge de 9 mois, votre enfant peut manger tous types de viandes, à l’exception de la charcuterie (sauf le jambon blanc) et des abats. Privilégiez toutefois la viande blanche comme le poulet et la dinde, mais proposez-lui aussi de façon occasionnelle des viandes rouges (bœuf, porc…). Quelle que soit la viande, veillez toujours à bien la cuire (cuite à cœur), et à la hacher finement pour faciliter et sécuriser la mastication. Pour vous faciliter la tâche, Babybio a confectionné de délicieux repas à base de viande, comme nos légumes et pâtes façon bolognaise au bœuf fermier de Nouvelle-Aquitaine, ou le petit pot carotte butternut riz au poulet fermier. Proscrivez par ailleurs toutes les préparations à base de viande crue. 

Bon à savoir : Entre 8 mois et 1 an, l’enfant a besoin d’environ 20 grammes de protéines par jour. Cette quantité correspond à une cuillère à soupe de viande. 

Quel poisson cuisiner pour bébé ?

À partir de 6 mois, bébé a déjà découvert plusieurs espèces de poissons. Après avoir mangé des poissons blancs (merlu, sole, cabillaud, limande, lieu, merlan), il a pu se familiariser  quelques semaines plus tard avec les poissons gras tels que le saumon, le maquereau, le hareng et la sardine. À 9 mois, aucun changement n’est à prévoir de ce côté-là : il peut continuer à consommer ces espèces de poissons, ou à les découvrir si cela n’a pas encore été fait. Veillez bien sûr à retirer les arrêtes avant consommation. Pour les repas de bébé aux poissons, découvrez le petit pot risotto poireau et saumon, le plat haricot vert pommes de terre et colin sauvage ou la purée carotte potimarron avec truite de Bretagne

À savoir : jusqu’aux 3 ans de l’enfant, la consommation de plusieurs poissons est à proscrire, ou à limiter selon l’espèce : 

  • Lotte, bonite, raie, dorade, flétan, thon, à limiter en raison de leur caractère bio-accumulateur
  • Requin, espadon, marlin, lamproie, à proscrire (ou à fortement limiter) en raison du risque élevé de contamination au méthylmercure
  • Anguille, carpe, silure, barème, barbeau, à ne pas consommer plus d’une fois tous les deux mois environ

Par ailleurs, ne proposez jamais de poissons crus à votre bébé de 9 mois. La cuisson doit toujours être réalisée à cœur pour éviter tout risque de contamination.