Le lait maternel, plus qu’un choix une recommandation

Parce que le lait maternel est l’aliment le plus adapté aux besoins spécifiques des bébés, l’OMS recommande un allaitement exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois. Par ailleurs la réglementation proscrit toute communication sur les laits infantiles destinés aux bébés de moins de 6 mois.



Vous ne pouvez/souhaitez 
pas allaiter ?

Consultez un professionnel de santé, il vous aidera à choisir le lait qui convient le mieux à votre bébé.

J’ai lu ce message
J’ai lu ce message
Retour

Dès 4 mois - La diversification

La diversification alimentaire en 5 étapes

A l’heure de la diversification, vous vous posez de nombreuses questions sur les aliments à introduire en priorité. Voici quelques recommandations qui vous aideront à vous y retrouver.


 


1-    Du lait infantile, toujours du lait infantile


Le lait  infantile ou maternel est la base de l’alimentation de votre bébé. A 4 mois, il en a besoin à hauteur de 500 ml/jour au minimum jusqu’à 3 ans. En complément de cette base , vous introduirez les aliments solides un par un, à partir du début de la diversification.


 


2-    En avant pour les fruits et légumes


Les premiers aliments solides donnés à votre bébé sont les légumes. Choisissez-les tendres et non fibreux d’abord : carottes, haricots verts, courgettes, épinards, blancs de poireaux… en prenant soin d’enlever la peau ou les parties fibreuses. Au repas du midi, votre bébé pourra les consommer cuits de préférence à la vapeur


sans ajout de sel, et réduits en purée toute lisse. Vous introduirez des petits morceaux progressivement à partir d’environ 10 mois,en fonction de l’arrivée des dents et des goûts de bébé. Petit à petit, tous les légumes pourront être introduits.


Environ  2 semaines après l’introduction des légumes, place aux fruits ! On les introduit en deuxième car votre bout de chou risquerait de préférer les fruits en raison de leur saveur sucrée et de bouder les légumes. Continuez les légumes le midi et introduisez les fruits au goûter. Tous les fruits sont permis, tant qu’ils sont bien mûrs, cuits et mixés finement au début, sans ajout de sucre : pomme, poire, banane, coing, abricot, pêche, prune ; selon les saisons !


 


3-    Des féculents pour « caler » bébé


A partir de 6 mois, les céréales infantiles peuvent être mélangées à du lait infantile ou une soupe de légumes en petites quantités. Pour les « petits mangeurs », elles sont bien utiles car elles fournissent de l’énergie sous peu de volume.


Quant aux pain et produits céréaliers (petites pâtes, semoule, riz), ils seront introduits à partir de 6 mois en raison de leur teneur en gluten.


 


4-    Les viandes/poissons/œufs sans attendre pour le fer


Tout type de viande est autorisé, sauf la charcuterie (à l’exception du jambon blanc), ainsi que tout type de poisson. Les œufs (le jaune et le blanc) font également partie de l’alimentation de votre bébé et doivent être consommés durs. Introduisez-les sous forme mixée dès 6 mois.


La quantité consommée augmente progressivement, au fur et à mesure que votre enfant grandit. Un élément du groupe viande/poisson/œuf par jour suffit.


A partir de 6 mois, il est possible de donner environ 10 g de viande ou poisson par jour (2 cuillères à café) ou ¼ d’œuf dur, puis 20 g (4 c. à c.) à 8 mois ou 1/3 d’œuf dur et 30 g (6 c. à c.) ou ½ œuf à 12 mois.


  


5-    Des produits laitiers pour ses petits os


A partir de 6 mois, toujours en complément du lait maternel ou infantile, vous pourrez introduire des produits laitiers (de préférence infantiles) : yaourt, fromage blanc ou même un peu de fromage, tout en gardant une quantité minimum de 500ml de lait infantile par jour.


 


 


Il y a de grandes chances que votre tout-petit se régale avec les petits plats que vous lui aurez préparés avec amour. S’il est réticent, faites preuve de patience et soyez à l’écoute de ses goûts et de son appétit !


 


 


 


Sources :


- Fewtrell, M. Bronsky, J. Campoy, C. « et col. » Complementary Feeding: A Position Paper by the European Society for Paediatric Gastroenterology, Hepatology, and Nutrition (ESPGHAN) Committee on Nutrition. Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition, 2017


- OMS, Principes directeurs pour l’alimentation complémentaire de l’enfant allaité au sein, 2003


- Patrick Tounian, Françoise Sarrio, Alimentation de l’enfant de 0 à 3 ans, Edition Elsevier Masson 2011


- PNNS, Repères d’introduction des aliments chez l’enfant de 0 à 3 ans


- Mpedia, Découverte de nouvelles saveurs de 4 à 6 mois, 2017 : http://www.mpedia.fr/142-diversification-alimentaire-mois.html

Autres conseils

Image

Qualité

Des recettes proches du "fait maison", sans épaississants.

Image

Origine

L'origine de nos ingrédients se trouve sur nos produits.

Image

Nutrition

Une alimentation savoureuse pour les bébés.

Image

Labels

Avec Babybio, c'est l’engagement d’un mode de production strict.