Le lait maternel, plus qu’un choix une recommandation

Parce que le lait maternel est l’aliment le plus adapté aux besoins spécifiques des bébés, l’OMS recommande un allaitement exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois. Par ailleurs la réglementation proscrit toute communication sur les laits infantiles destinés aux bébés de moins de 6 mois.



Vous ne pouvez/souhaitez 
pas allaiter ?

Consultez un professionnel de santé, il vous aidera à choisir le lait qui convient le mieux à votre bébé.

J’ai lu ce message
J’ai lu ce message
Retour

Dès 4 mois - La diversification

Les justes quantités d’aliments pour bébé

La diversification est une expérience nouvelle, et chaque bébé la vit à son rythme. Il est indispensable d’être à l’écoute pour adapter l’alimentation à son appétit, à ses besoins et à ses goûts.


Faisons le point sur les quantités des différents aliments recommandées en fonction de l’âge. Gardez à l’esprit que ces quantités doivent le plus souvent vous servir de repère. A vous de les adapter à votre bébé.


 


Les repères à atteindre 


  1.      Le lait infantile et les produits laitiers

Les apports lactés de bébé doivent atteindre au moins 500 ml par jour de 6 mois à un an. De temps en temps, vous pourrez compléter une partie de la ration de lait maternel ou infantile de votre bébé par un laitage : yaourt, fromage, petit suisse…


Un verre de lait de vache de 125 ml = 15g de fromage =  60g de petit suisse = 1 yaourt = 100 g de fromage blanc.


  1.      Les viandes, poissons et œufs

Une seule fois par jour, c’est suffisant.


  •         A partir de 6 mois : 10 g de viande ou de poisson par jour (2 cuillères à café) ou ¼ d’œuf dur

  •         A partir de 8 mois : 20 g de viande ou de poisson par jour (4 c. à c.) ou 1/3 d’œuf dur

  •         A partir de 12 mois : 30 g de viande ou de poisson par jour (6 c. à c.) ou ½ œuf dur


  1.      Les matières grasses 

Les acides gras essentiels sont nécessaires au développement du système nerveux de votre bébé. Afin de combler ses besoins, il est recommandé d’ajouter un peu de matières grasses dans ses purées, sous forme d’une noisette de beurre ou d’une cuillère à café d’huile végétale comme l’huile de colza (particulièrement riche en oméga 3).


 


Des repères indicatifs 


Pour les repères suivants, il vous suffirad’observer les signes de satiété de votre enfant. Il saura vous dicter la juste quantité pour lui.


  1.      Les fruits et légumes

Il n’y a pas de quantité minimale à atteindre. Commencez par quelques cuillerées que vous augmenterez progressivement. Entre 4 et 6 mois, et selon votre pédiatre, vous pouvez donner entre 60 et 120 g par jour pour les fruits et 120 et 250 g par jour pour les légumes.


 


  1.      Céréales infantiles et autres féculents

1 à 2 cuillères à café de céréales infantiles dans le biberon peuvent suffire à caler votre bébé s’il est gourmand. Lorsque vous ferez évoluer la texture de ses repas, vous pourrez introduire 1 à 2 cuillères à soupe de féculents dans son assiette.


  1.      Boissons 

L’eau est la seule boisson dont bébé a besoin. Elle doit accompagner les repas de bébé à sa demande. Pensez toutefois à lui proposer régulièrement en cas de fortes chaleurs.


 


Les quantités à limiter 


Votre bébé n’a pas besoin de sel avant l’âge de 3 ans. Il faut donc bien veiller à ne pas saler ses petits plats fait-maison.


Quant au sucre, il est à limiter bien que bébé ait lui aussi droit à ses aliments plaisir ! En revanche, il est inutile de sucrer une compote de fruits par exemple.


Votre bébé sait naturellement manger juste ce dont il a besoin, laisser-le vous guider !


 


 


Sources :


Fewtrell, M. Bronsky, J. Campoy, C. « et col. » Complementary Feeding: A Position Paper by the European Society for Paediatric Gastroenterology, Hepatology, and Nutrition (ESPGHAN) Committee on Nutrition. Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition, 2017


- OMS, Principes directeurs pour l’alimentation complémentaire de l’enfant allaité au sein, 2003


- Laurence Pernoud, J’élève mon enfant, Edition 2016


- PNNS : Le guide nutrition des enfants et ados pour tous les parents, Edition 2015

Autres conseils

Image

Qualité

Des recettes proches du "fait maison", sans épaississants.

Image

Origine

L'origine de nos ingrédients se trouve sur nos produits.

Image

Nutrition

Une alimentation savoureuse pour les bébés.

Image

Labels

Avec Babybio, c'est l’engagement d’un mode de production strict.