Le lait maternel, plus qu’un choix une recommandation

Parce que le lait maternel est l’aliment le plus adapté aux besoins spécifiques des bébés, l’OMS recommande un allaitement exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois. Par ailleurs la réglementation proscrit toute communication sur les laits infantiles destinés aux bébés de moins de 6 mois.



Vous ne pouvez/souhaitez 
pas allaiter ?

Consultez un professionnel de santé, il vous aidera à choisir le lait qui convient le mieux à votre bébé.

J’ai lu ce message
J’ai lu ce message
Retour

Avant 4 mois - Allaitement

Comment bien s’alimenter pendant l’allaitement ?

L’allaitement nécessite une attention particulière sur votre alimentation. Pourquoi ? Parce que ce que vous mangez influence la qualité et la composition du lait maternel, qui est le reflet de vos apports alimentaires.


 


Bien manger... bon pour vous, et pour bébé !


Votre organisme est une incroyable machine ! Naturellement, il assure la fabrication d'un lait maternel d'une excellente qualité, parfaitement adapté aux besoins nutritionnels de votre bébé. Quitte à aller piocher dans vos réserves.


Pendant l’allaitement, continuez sur votre lancée en conservant une alimentation proche de celle que vous aviez eue pendant votre grossesse. Inutile d’augmenter les quantités, il vous suffit d'adopter une alimentation diversifiée et équilibrée, tout en veillant à certains apports nutritionnels pour couvrir les besoins de croissance de votre bébé.


Saviez-vous que le goût du lait maternel varie en fonction des aliments que vous consommez ? Voilà une manière originale de faire découvrir très tôt à bébé toute une palette de saveurs !


La nature est même si bien faite qu’il existe des aliments et plantes dits galactogènes, c’est-à-dire qui favorisent la montée de lait. Au programme :fenouil, cumin, amande…


 


Vos 3 nutriments alliés pendant l’allaitement


  1.      Des acides gras

Essentiels au bon développement de bébé et au maintien de votre forme, les acides gras essentiels, en particulier les oméga 3, doivent être apportés par l’alimentation car votre organisme ne peut pas les synthétiser. Allez les chercher dans les poissons gras (thon, sardine, maquereau…) et les huiles végétales de préférence crues (huile de colza, lin…).


  1.      Le calcium

Les recommandations sont une consommation de 4 produits laitiers par jour (lait, yaourts, fromage blanc, fromages…). Pensez également aux eaux minérales riches en calcium (150 mg/l minimum) et aux versions végétales : épinards, brocolis, lentilles, amandes…


  1.      Le fer 

Afin d’éviter les coups de fatigue et de refaire ses réserves post-partum, misez sur la viande rouge, le poisson et les légumineuses qui sont sources de fer.



D’autres conseils avisés


Prenez aussi le soin de boire suffisamment, tout simplement car votre lait est composé d’environ 75 % d’eau ! Pensez donc à boire régulièrement pendant et entre les repas : eau, tisanes, potages…


Des interdits ? Les mêmes qu’au cours de la grossesse : les boissons alcoolisées et le tabac, car l’alcool et la nicotine peuvent se retrouver dans le lait maternel.


Quant aux médicaments, qui passent dans le lait maternel, ne pas en prendre sans avis médical.


 


 


Sources :


PNNS : Le guide nutrition de la grossesse, Edition 2015


http://www.mpedia.fr/


http://naitreetgrandir.com


L'Allaitement : De la naissance au sevrage, Marie Thirion


 

Image

Qualité

Des recettes proches du "fait maison", sans épaississants.

Image

Origine

L'origine de nos ingrédients se trouve sur nos produits.

Image

Nutrition

Une alimentation savoureuse pour les bébés.

Image

Labels

Avec Babybio, c'est l’engagement d’un mode de production strict.